ON A TESTÉ : L’ANTI-BRUNCH AU MARCHÉ DU QUAI SAINT ANTOINE

novembre 15, 2018 4 min. de lecture

ON A TESTÉ : L’ANTI-BRUNCH AU MARCHÉ DU QUAI SAINT ANTOINE

Parmi mes routines lyonnaises, il y en a une que j’adore par dessus tout et que je pratique depuis des années. C’est l’apéro du dimanche midi au marché Quai Saint Antoine, également appelé “anti-brunch”. Qu’il fasse super beau ou un peu frisquet, j’y passe toujours un super moment et c’est une des meilleures façons de se sentir encore un peu touriste dans sa propre ville.
C’est aussi le point de départ idéal pour faire visiter Lyon aux amis de passage, en enchaînant par la balade des hauteurs par exemple.

POURQUOI L’ANTI-BRUNCH, C’EST MERVEILLEUX ?

Pas de réservation, vive l’improvisation ! Mais pour que tout soit parfait, il faut quand même réunir les 4 conditions suivantes :

  • ne pas avoir de gueule de bois,
  • être en bonne compagnie,
  • se lever avant midi (directement corrélé au point 1),
  • avoir une météo clémente.

Une petite annonce rapide sur la messagerie des copains pour tâter le terrain, et 10 minutes de vélo’v plus tard, on se balade à travers les étals de légumes et les échoppes appétissantes aux spécialités variées : iraniennes, tunisiennes, algériennes, vénézuéliennes, vietnamiennes, portugaises, lyonnaises… chacun choisit ce qu’il veut manger, et on partagera le tout à table.

Après une petite demie-heure de “chasse” au milieu de l’ambiance survoltée du marché (environ 120 commerces le dimanche), je retrouve mes amis à la buvette du quai Saint-Antoine qui offre une vue imprenable sur le vieux Lyon et la colline de Fourvière.

Je le répète, aucune organisation n’est à prévoir. Ce marché est là tous les dimanches jusqu’à 14h, et les buvettes des quais sont ouvertes 7/7, et jamais complètement blindées.

Enfin, pour que tout soit parfait, prévoyez du cash, un couteau, une petite cuillère (pour les éventuelles tapenades), et des serviettes.

MON PARCOURS GOURMAND IDÉAL

Depuis le temps, j’ai mes petites habitudes. Mais j’aime aussi laisser la place aux nouveautés à chaque passage.

LES EMPANADAS DE SEÑOR CARLOS

Pour un apéro réussi, je garde toujours une (grosse) place aux empanadas de Senor Carlos.
Bien connu sur le marché (comme en témoigne la longue file d’attente), Carlos prépare ces spécialités latinos-américaines depuis des années. Les chaussons sont garnis d’une délicieuse farce de viande, raisins secs, oignons, olives et morceau d’œuf dur. On arrose le tout de salsa verde. C’est divin !
La version végétarienne épinard ricotta est également délicieuse (et la version fromage frit… tellement régressive)

💰 l’empanada viande ou ricotta : 3,50€

LES ACCRAS DE L’ÉCHOPPE PORTUGAISE

Cette famille sert les basiques de la cuisine de rue portugaise : accras et pasteis (sans compter les gâteaux et autres pudim caramel…).
Les accras (légumes, morue, crabe, viande, crevette) sont frits minute. Ils sont tout légers, frais, pleins de goût et pas chers du tout.
Quand aux pasteis, ce sont, à ma connaissance les meilleures (et les moins chères) de Lyon.

💰 Accra : 0,60€ l’un ou 5€ les 10
💰 Pastel de Nata : 1€  l’une ou 5€ les 6

LA RÔTISSERIE

En passant devant le stand de cette rôtisserie, on craque facilement, comme ça, hop, en passant sur : une saucisse de Montbéliard, une andouillette grillée ou un petit jambonneau rôti. Pour nous, ça sera ce délicieux boudin blanc tiède qu’on demande pré-tranché pour l’apéro.

💰 2,50 le boudin

LES CRÊPES BERBÈRE

S’il reste de la place j’aime bien prendre une crêpe berbère à la farine de semoule. Mes préférées sont fourrées à l’aubergine. La version nature va bien pour étaler la tapenade.
C’est gras et copieux. Là, on commence à être bien.

💰 4€ la crêpe

LA PASTILLA ALGÉRIENNE

+

J’aime bien passer chez cette sympathique commerçante qui prépare un tas de recettes algériennes et en parle si bien. La pastilla, sorte de tourte feuilletée, fourrée d’une farce au poulet sucrée salée, fait le bonheur de mon palais (beaucoup moins celui de mon porte monnaie). Pour les fêtes, il FAUT revenir tester la pastilla de Pigeon.

💰 Part de Pastilla : environ 7€ (c’est cher)

LES GALETTES IRANIENNES AUX LÉGUMES

Cette dame prépare de bonnes petites galettes épicées et frites Minute (des Koukous), aux épinards ou aux pommes de terre.
Une fois de plus, c’est gras, plein de saveurs et délicieux.

💰 1€ le koukou

ENCORE FAIM ?

J’agrémente généralement mon pique-nique de quelques olives et d’un petit chèvre acheté chez le producteur ardéchois (on ne se refait pas). En été, je rajoute quelques tomates cerise et une barquette de framboise, pour l’équilibre des couleurs uniquement.
En hiver, c’est plutôt un beau morceau de comté fruité qui viendra faire le beau à table accompagné de quelques figues ou grappes de raisin.

💰 environ 4€ de fromage
💰 environ 3€ de fruits et légumes

ATTENTION AUX GROS CRAQUAGES !

Se concocter un apéro au marché, c’est indéniablement absolument génial. Mais…  c’est aussi savoir être constamment face à son manque de volonté.
Devant chaque stand, je dois me refréner. D’ailleurs, si je m’écoutais, j’aurai aussi pris une demi-douzaine d’huîtres, testé les Arepas (une sorte de burger végétarien et sans gluten à l’avocat et à la banane plantain), ou encore dans un tout autre style, craqué sur un sandwich lyonnais à l’andouillette sauce vigneronne.

Voilà… Les possibilités sont infinies.

LA BUVETTE DU QUAI SAINT-ANTOINE

Parmi les différentes buvettes des quais, c’est celle que je préfère. Elle se situe sur la gauche de la passerelle du palais de justice. Le service est très sympa, efficace et ils acceptent bien entendu que l’on grignote sur place les achats faits au marché.
Et puis, en s’y prenant bien, on peut choper les tables tout contre le bord du quai pour s’extasier une fois de plus sur la vue sur la Saône, la colline verdoyante et les façades colorées de Saint-Jean. De là, on fait coucou au Vaporetto en se répétant que Lyon, c’est quand même une sacrée belle ville !

Tchin !

💰 Verre de vin blanc à partir de 3,5€.
💰 Pot de Viognier à 14€
⏰ Ouvert 7/7j non stop, de très tôt à 1h du mat (en saison)

BILAN DES COMPTES :

boisson : 1 verre de vin + 1 café (5€)
Grignote raisonnable : 12,50€
Grignote craquage (avec huîtres) : 17,5 €
Comptez une moyenne de 18€/personne avec boissons

Publication CityCrunch/Brunch à Lyon


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.